Le Théâtre du Grand Orme

L'histoire du Théâtre du Grand Orme

 

La Compagnie du Hasard est installée depuis 2003 dans un corps de ferme situé dans le hameau de Favras. Elle l’ a appelé de façon assez « évidente » : Théâtre du Grand Orme. En effet, le corps de ferme s’appelait le Clos de l’Orme, nous avons donc gardé la dénomination et qualifié le lieu par son activité.

 

Selon les architectes, assez nombreux (notre architecte + celui des Bâtiments de France + l’architecte conseil de la DRAC), qui nous ont conseillés pour les aménagements, la charpente de la grange que nous avons transformée en théâtre, est typique du XVIIème siècle. Une partie du corps de ferme serait du XVIème et les autres bâtiments ont été construits du XVIIème au XXème.

 

Le coquillage gravé dans la pierre d’un des chiens-assis de la maison principale laisse à penser que le Clos de l’orme était une étape sur le chemin de Compostelle. Les voisins nous ont aussi raconté que le Clos de l’orme et sa grande grange étaient le lieu d’accueil des ouvriers agricoles qui n’étaient pas attachés à l’année à une ferme. Ils dormaient de façon habituelle au Clos de l’orme durant les vendanges ou autres grands rassemblements agricoles.
L’une des autres spécificités de notre grange est qu’elle accueillait pendant les fêtes des bals où se nouaient les histoires d’amour !

 

Le Clos de l’orme a fait partie pendant très longtemps de terres agricoles qui appartenaient à un très gros propriétaire domicilié à Montrichard. Il ne venait au Clos de l’Orme qu’au moment des récoltes ou vendanges… Même si le clos de l’orme était le centre de Favras - on venait y prendre son lait par exemple- les bâtiments n’étaient habités de façon permanente que par des ouvriers agricoles.

Selon certaines biographies de Denis Papin, sa famille possédait des terres aux Coudraies à Chitenay, mais aussi au Clos de l’orme à Favras.

 

Autre témoin de la période prospère du clos, la gare de Favras qui est au bout de la route de l’orme.

Les propriétaires avaient fait installer entre les 2 guerres un rail qui allait de Favras au Sud de Blois pour transporter toutes les récoltes.

Malheureusement, ces rails faits sur mesure, et donc incompatibles avec les autres systèmes ferroviaires, se sont vite avérés absolument inadaptés à la réalité.

 

Enfin, l’explication du nom de l’orme .

Selon nos voisins, la route de l’orme était bordée des deux côtés de superbes ormes qui avaient donné leur nom au clos.

Après guerre, la situation financière délicate des propriétaires les a contraints à vendre les ormes et personne n’en a replanté. Ensuite, la maladie a emporté les derniers ormes qui entouraient les mares et marquaient les fossés.

Le Grand Orme est situé à une vingtaine de kilomètres de Blois, sur la route des châteaux entre Cheverny et Fougères.

C'est un territoire très fréquenté par les touristes pendant la période estivale, et où s'installent aussi de plus en plus de jeunes rurbains, des familles, en quête d'activités culturelles.

Cormeray, Fougères-sur-Bièvre, Feings, Ouchamps, Contres, Sambin, Les Montils, Monthou-sur-Bièvre, Candé, Fresnes, Cheverny, Cour-Cheverny, sont autant de communes très vivantes qui ne cessent de s'agrandir.

Le Théâtre du Grand Orme abrite une salle de répétitions et de représentations, qui peut recevoir 200 personnes, des loges, un hall d'accueil du public avec bibliothèque et vidéothèque, et les bureaux de la Compagnie du Hasard.

L'agence ED architectes a conçu le projet d'aménagement, en consultation avec l'architecte conseil de la DRAC, et avec l'architecte des Bâtiments de France.

Le théâtre avant travaux

Compagnie du Hasard 
1 Bis Route de L'Orme - Favras
41120 - Feings - France

02 54 570 570